Les requins : état des lieux !

Requin - © David PERAU, Flickr / CC BY-NC-ND 2.0

Suite aux attaques de ces dernières années, l’image de l’île de La Réunion est désormais associée à celle du requin qui fait l’objet d’une polémique. Le phénomène prend de l’ampleur et doit être pris en considération.

Des dizaines de kilomètres de plage sont désormais interdits à la baignade. Ce qui constitue un handicap pour l’attractivité locale et touristique. Les requins sont un sujet sensible sur l’île au vu du danger qu’ils représentent. Les squales concernés sont les requins tigres et les requins bouledogues, plus d’informations sur ces animaux ici. Différentes causes sont avancées pour expliquer leur nombre grandissant près des côtes. A l’origine de leur multiplication la disparition de certains requins de récif comme « les pointes noires » est dénoncée. Ces petits requins brun-gris dont les extrémités des nageoires sont noires exerçaient une prédation sur les requins bouledogues juvéniles, espèce responsable des attaques mortelles.

Depuis 2013 , la ferme aquacole de la baie de St-Paul est fermée sur décision administrative. Elle était présumée attirer les requins. D’autres évoquent la réserve marine, créée en 2007. Initialement instaurée pour protéger certaines espèces, comme les coraux, elle constitue aussi un garde-manger pour les squales. Tout comme les eaux usées déversées dans l’océan, via les buses ou les ravines, qui attirent les requins bouledogues, particulièrement à l’aise dans ces eaux troubles.

Littoral réunionnais © Florence Dissler

Comment se prémunir?

Plusieurs mesures ont été prises. L’interdiction de baignade tout d’abord en dehors des lagons, principe de sécurité, elle s’ajoute au programme de capture des squales pour étude. Les requins pêchés dans le cadre de ce dispositif sont pour la plupart marqués avec une balise puis relâchés dans le but d’analyser leurs comportements et déplacements. Des filets anti-requins ont également été mis en place sur les plages de Boucan Canot et de Roches Noires. Onéreux à la fabrication et en entretien ils n’ont cependant pas résisté aux conditions marines et leur utilisation est suspendue.

En bref la meilleure attitude pour se prémunir des requins est de rester vigilant. Informez-vous des conditions de mer, des plages où vous souhaitez vous rendre. Les lagons restent la meilleure protection naturelle, grâce à leur barrière de corail. Les plages de l’Ermitage, de Saint-Leu ou de Saint-Pierre en bénéficient. L’île dispose aussi de bassins aménagés dédiés à une baignade sécurisée, comme le site de Manapany, Grande Anse, Boucan Canot, Saint-Philippe entre autre. Nous vous avons confectionné un petit guide de sécurité sur les bonnes attitudes à tenir pour se prémunir ici.

Florence Dissler

PARTAGEZ AVEC VOS AMISShare on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Laisser un commentaire