Le facteur de Mafate, légende locale !

Ilet à Cayenne - Mafate © Florence Dissler

Mafate est l’un des trois cirques de l’île avec Cilaos et Salazie. Il est le plus au nord. Et sa particularité est d’être complètement fermé : pas de route, pas de voiture ! Pourtant des gens y habitent, notamment dans les ilets, ces petits hameaux de quelques maisons installés ici ou là, dans un espace très accidenté. Avant 2003, un facteur parcourait chaque semaine 120km à pied pour porter le courrier, mais aussi des médicaments ou des billets de tombola. Qui était le facteur de Mafate ? Cet homme si courageux. Une recherche nous informe que trois facteurs différents sont connus…

Une enquête s’impose !

  • Fin octobre 2016, une statue est inaugurée à Îlet Grand Place en l’honneur d’Ivrin Pausé, facteur de Mafate de 1951 à 1991. Pendant 40 ans il a parcouru 253 000km à pied, soit 6 fois le tour de la terre !
  • En 1999, Angelo Thiburce devient chevalier de la légion d’honneur, il a parcouru 180 000km ! Il a aussi figuré comme héros de « Faut pas rêver » et de « Thalassa » . Il a été facteur de Mafate de 1965 à 2003, soit 37,5 ans.
  • Anne-Marie Dennemont, institutrice à l’ilet Grand Place : « j’étais institutrice à Grand-Place en 1963-64 et je confirme que le facteur en titre était Théophane Thomas. Mr Pausé effectuait les remplacements ».
  • Nathalie Payet : « Savez vous que le premier facteur de Mafate s’appelait Thomas Théophane et qu’il est mort d’avoir trop marché ? »

En fait il y a vraisemblablement eu 3 facteurs de Mafate, tous trois méritent honneur et admiration pour leur dévouement et leur abnégation… Depuis 2003, grâce à l’hélicoptère, la tournée a été simplifiée. Deux facteurs se partagent le travail, anonymes et sans nul doute heureux… Quand plus de 300 facteurs français sollicitent leur mutation à la Réunion ! Ces deux là finissent régulièrement dans les cinq premiers du Grand Raid !

Florence Dissler

PARTAGEZ AVEC VOS AMISShare on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Laisser un commentaire