L’endormi !

© Erwann Lincoln

L’endormi porte bien son nom, tant l’animal est lent ! Il s’agit du caméléon panthère, un animal très sympathique de la Réunion. Si vous êtes daltonien vous aurez plus de chances de le repérer dans la verdure. Il est venu de Madagascar au 17ème siècle. D’abord situé à St-Paul, il a lentement colonisé l’ensemble de l’île.

Aujourd’hui il est fortement menacé, sa lenteur légendaire d’endormi le rend très vulnérable aux prédateurs et … Aux automobiles. Il est rigoureusement protégé depuis 1989, vous ne pouvez que le regarder et à la rigueur le photographier, mais sans flash ! Vous le rendriez aveugle !

Il n’est vraiment pas ordinaire, gros lézard d’une trentaine de centimètres, vert pour lui, brun ocre pour elle, avec une crête digne d’un dinosaure. Et pour cause, il a survécu quand les dinosaures ont disparu ! Le plus ancien que l’on connaisse était incrusté dans de l’ambre. De la résine fossilisée, datée de -99 millions d’années : le crétacé.

Une morphologie peu banale !

Ses pattes sont dotées de doigts qui forment des pinces. Sa queue, dite préhensile, s’enroule sur elle-même ou autour d’une branche comme une cinquième patte pour assurer l’équilibre lorsqu’il progresse dans les arbres. C’est là qu’il vit, se nourrissant d’insectes. Sa très longue langue, cylindrique et gluante vient assommer et avaler sa proie en un éclair ! Pour les chasser il doit s’embusquer et se fondre dans le décor. Ce qui explique qu’il soit doué de mimétisme : sa couleur varie selon l’endroit où il se trouve. L’été, à l’époque de la reproduction, le mâle arbore des couleurs vives et devient très agressif vis à vis de ses concurrents. Il émet alors une sorte de soufflement en ouvrant grand la gueule ! Pour couronner le tout, ses yeux sont coniques, très mobiles et bougent indépendamment l’un de l’autre !

Quel personnage ! Et complètement inoffensif ! Protégez-le ! Il arrive quelques fois de tomber sur une voiture à l’arrêt sur les routes de l’île. Car le conducteur a repéré l’animal qui cherche à passer de l’autre côté ! Patience Monsieur ne peut pas aller plus vite !

Florence Dissler

PARTAGEZ AVEC VOS AMISShare on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Laisser un commentaire